Rana Reider

L’entraîneur de sprint Rana Reider obtient une probation pour inconduite sexuelle

by La Semelle


Le 10 mai, le US Center for SafeSport a résolu l’affaire avec un entraîneur de sprint de haut niveau Rana Reider. Reider, qui est d’André De Grasse ancien entraîneur, a admis avoir eu une relation intime mais consensuelle avec une athlète féminine de 18 ans, et que cela présentait un déséquilibre de pouvoir. Il n’a été trouvé en violation d’aucune autre allégation d’inconduite sexuelle pour laquelle il faisait l’objet d’une enquête.

Une déclaration de l’avocat de Reider, Ryan Stevensa déclaré que l’entraîneur américain être mis en probation pendant un an par SafeSport et ordonné de suivre un cours en ligne sur SafeSport Education. Reider sera autorisé à poursuivre son entraînement de niveau élite de sprinteurs et de sauteurs.

Entraîneur Rana Reider (au centre). Photo : Arve E. Bergan/CC

L’homme de 52 ans, qui avait fait l’objet d’une enquête de 18 mois sur de multiples plaintes d’inconduite sexuelle, a été formellement sanctionné mercredi par le US Center for SafeSport. Toutes les autres créances sont désormais closes administrativement, selon l’énoncé.

La violation a eu lieu en 2014 lorsque Reider avait 44 ans et a eu une liaison avec un jeune athlète qu’il entraînait aux Championnats du monde juniors 2014 à Eugene, Ore.

« Dès le début, nous avons exigé que cette affaire soit correctement examinée », a déclaré Stevens. « Rana était franche et coopérative. Sa réputation stellaire en athlétisme est maintenant restaurée.

André De Grasse et Marvin Bracy
Andre De Grasse du Canada et le sprinteur américain Marvin Bravy (tous deux anciens athlètes de Reider) aux Championnats du monde d’athlétisme de 2022 à Eugene, Ore. Photo : Kevin Morris

Reider a précédemment entraîné des athlètes de haut niveau avec son Tumbleweed Track Club à Jacksonville, en Floride, y compris le médaillé d’or olympique du 200 m De Grasse, en plus du sprinteur américain. Trayvon Bromelsprinteur en disgrâce Bénédiction Okagbare et les sprinteurs britanniques Adam Gemili et Daryl Neita (qui a remporté le bronze au relais 4×100 m féminin à Tokyo 2020).

A lire aussi :   Courtney Dauwalter domine la Transgrancanaria de manière record

Au cours de l’enquête de Reider et du scandale de dopage d’Okagbare, De Grasse, Bromell et Neita ont tous changé d’entraîneur avant la saison 2023. De Grasse est désormais entraîné par l’entraîneur de sprint irlandais Jean Coghlan à Orlando, en Floride, s’entraînant aux côtés de sa femme, coureuse de haies américaine Nia Ali.

Articles similaires