Blessure courreur

Les blessures du coureur liées aux chaussures

by La Semelle

Les chaussures peuvent provoquer des blessures si on ne choisit pas la bonne taille, le bon modèle… Découvrez les blessures qu’elles peuvent générer dans cet article.

 

Les différentes blessures du coureur liées aux chaussures

La TFL ou Tendinite du Fascia Lata ou Syndrome de l’Essuie-Glace

Cette blessure vise le tendon du haut du fémur jusqu’au haut du tibia. Lors de la course ou la mache, il se déplace d’avant en arrière comme un essuie glace, d’où son nom. Ce tendon est plat et de la forme d’une bandelette. Il y a plusieurs causes à cette blessure :

  • Course sur toute bombée
  • Entrainement en côte ou en descente
  • Surentrainement
  • ET Chaussures usagées

Cette blessure est une affection banale mais peut se révéler tenace. Il est donc impératif de la soigner en profondeur avec du repos, du glaçage, de la physiothérapie, des étirements et des anti-inflammatoires. Vous pouvez trouver toutes les infos sur le syndrome de l’essuie glace ici.

 

La tendinite du tendon d’Achille

Cette blessure est une blessure de surmenage. Elle est due à une sollicitation excessive du tendon d’Achille.

Elle peut se déclencher suite à une modification importante des habitudes mais aussi à un port de chaussures inadapté comme des chaussures trop plates ou trop anciennes qui ne garantissent plus un amorti suffisant.

Pour éviter cette blessure, respectez les temps d’échauffement et étirer vous soigneusement après votre course.
Le schéma ci-dessous montre les blessures les plus courantes. Beaucoup sont liées aux chaussures donc attention !

Attention également aux tendinites chroniques !

 

L’aponévrose plantaire

Parmi les blessures liées aux chaussures, on retrouve également l’aponévrose plantaire. Cette blessure est la conséquence de microtraumatismes répétés. N’oublions pas que le pied est à la fois un organe amortisseur et un organe propulseur. L’aponévrose se trouve donc en tension à la fois lors de l’attaque du talon sur le sol et lors de la propulsion vers l’avant.

En raison de sa relative rigidité, l’aponévrose plantaire assure une résistance moindre aux contraintes et aux chocs. Un surentraînement peut être la cause de lésions. Mais c’est aussi le port de chaussures inappropriées à la foulée naturelle ou l’utilisation de cales amovibles qui peuvent servir de déclencheur progressif à cette blessure.

 

On retrouve aussi la fasciite plantaire et l’épine de Lenoir. D’autres blessures sont courantes pour le coureur mais non liées aux chaussures particulièrement.

Dans tous les cas, vous aurez compris l’importance d’avoir des semelles, et des chaussures adaptées à votre pied et à votre entrainement sous peine de blessures à répétition !

 

Articles similaires